juil

08

Les tendances en développement web sur 2015-2016

Posted by : Alessandri Olivier | On : 8 juillet 2015

La plupart des tendances annoncées sur un article en 2013 ont été confortées

Les sujets traités seront : les CMS, Les frameworks, La mobilités, le développement web, les infrastructures

Les CMS

En terme de CMS, WordPress (WP) est le champion du monde  car plus de 25% des sites au monde l’utilise. C’est un CMS que j’utilise depuis 2003  et qui a fortement évolué. Le problème est un fossé entre un amateurisme forcené et naif de WP et une professionnalisation des thèmes. En toute inconscience ces agences qui se lancent dans le web en proposant du WordPress n’y connaissent en fait pas grand chose au web et font prendre à leur client des risques inconsidérés.

Je dirais qu’il est possible qu’un contre courant à ces CMS puisse arriver en proposant des sites simples et orientés client.

Les ecommerces tout prêts sont beaucoup utilisés mais posent  d’importants problèmes aux clients car les agences qui les vendent ne sont pas spécialisées et se rendent compte après coup que la gestion et la visibilité d’un ecommerce demande une attention particulière et soutenue.

Les principes des CMS, quels qu’ils soient, ne sont pas de faire du sur mesure, comme je le répète très souvent; Il y a une grande différence entre construire une maison par un architecte et retaper une maison; l’analogie fonctionne encore mieux pour une voiture : il ne vous viendrait pas à l’idée d’acheter une clio et d’en faire une ferrari ou de créer une voiture de zéro.

[MAJ 2016] :
Je constate la montée en puissance du CMS DRUPAL créé pour par des développeurs pour des développeurs. Ce CMS est de plus en plus enseigné dans les écoles et donc de plus en plus utilisé par les agences de com. Le succès de WordPress a un effet négatif sur sa progression et à  mon avis Drupal en bénéficie. Le risque pour ce CMS c’est ce qui est en train de se produire pour WordPress :  Plus il sera visible plus il sera utilisé plus il sera attaqué.

 

Les Frameworks

En création de site web cela confirme également ma vision de 2013 : les frameworks CSS et JS sont prioritairement utilisés. Celui qui ressort le plus souvent est le Bootstrap de Twitter. Ayant utilisé les 1ères versions qui étaient buguées il y a eu aussi une évolution importante de ces frameworks en 2 ans puisqu’ils ont intégrés la mobilité dans le coeur du framewok et une facilité de construction de thème :  maintenant une multitude de sites reposent sur ce Bootstrap Twitter.

D’autres framework comme le framework .net(Microsoft)  ou sympfony2 (php) sont très utilisés car apportent des briques de base solides pour construire des sites web ou des logiciels.

Les node.js et signalr sont maintenant adoptés.

[MAJ 2016]
node.js est un plus qu’un simple framework puisqu’il permet d’exécuter du javascript coté serveur ce qui le rend extrêmement puissant.  Un écosystème très puissant est en train de se constituer autour de node.js. Attention à son utilisation  définissez bien les contours de votre projet avant de choisir cette solution.

 

 

La mobilité : le responsive design

Le responsive design est devenu un standard et je vais plus loin en disant que cette technique utilisée réduit bien les coûts de développement mais n’est pas L’Idéal. Donc elle sera certainement améliorée pour être plus performante ou on basculera sur une autre technique plus efficace. Le responsive design suffit a quasiment tous les sites web, seuls les ecommerces ou plateformes (marketplace, saas)  proposant un service payant auront besoin d’avoir une version dédiée.

En ce qui concerne Google qui impose à tout le monde le responsive design, se dirige également sur des appli. web dédiée. Amazon n’a pas de site en responsive mais bien une version mobile dédiée.

 

La mobilité : les applications

Les applications mobiles seront développées pour palier au problème du responsive mais aussi pour avoir accès au notifications push et ainsi se constituer une communauté maitrisée. Le problème des applications mobiles est le « cross plateform » c’est à dire l’obligation de développer la même application sur chaque OS (google, apple, microsoft). Donc des outils existent pour réaliser des développements « cross plateform » mais pour le moment sont loin d’être adoptées par tout le monde.

 

La mobilité : les connexions

Les supports connectés:  Ibeacons, NFC et QRCodes ,  l’un ne va pas éradiquer l’autre, ils seront utilisés pour leurs avantages. Dès que tous les téléphones en seront équipés plus d’applications en verront le jour.

 

La mobilité : les objets

Les objets connectés : 2 niveaux les constructeurs ceux qui sortent une multitude d’objets( montres, bracelets, lunettes,…)  et les techniciens isolés qui utilisent des microordinateurs comme les raspberry (ordinateur de 30€) ou arduino. Au final une utilisation massive des objets connectées sans réelle sécurité.

 

Le développement : micro-services

Les WEB API en fort développement couplées avec des plateformes proposant des services primaires et cela va continuer. On se dirige bien vers une atomisation des services web lié à une forte normalisation et une adoption de schémas normalisés le JSON et non pas le XML trop verbeux. Le JSON se présente aussi en binaire le BSON .

 

Le développement : les bases de données

La majorité des sites web qui utilisent des bases de données se développent avec du SQL (mysql, sql serveur,…) mais un engouement certains apparait pour les base NOSQL (Cassandra, MongoDB, CouchDB,…) en pleine essors. Ces bases sont utilisées par tous les grands réseau sociaux : facebook, LinkedIn,…. car elles sont très performantes pour des applications à haut trafic avec des millions de membres. Elles gèrent le clustering par défaut et répondent en quelques millisecondes. Leurs principes sont axés autour du « document » stocké en json; Par exemple une commande (entête, ligne, client, paiement)  est intégré dans un document json.

 

Les infrastructures

Une autre tendance au niveau de la virtualisation  : des  Infrastructures serveurs et des Configurateurs industrialisent les mises en place même à petite échelle : HyperV, Proxmox, Docker, Chef,… les services web se greffant à plus que d’un seul serveur,  des services de configurations et d’administration d’infrastructures apparaissent. Ainsi que la virtualisation à outrance de quasiment tous les serveurs. Les hébergeurs proposent aux agences web des outils de virtualisations efficaces d’où un développement important de ce coté.

Ces 2 points précédents vont continuer le développement de services dans le cloud et favoriser le développement d’applications connectées inter-réseaux. En bref un ecommerce sera connecté de façon atomique à une multitude de services ce qui aura par exemple des conséquents positives sur les performances  et des contraintes comme des dépendances importantes entre tiers. Les connexions seront malgré tout moins hétérogènes grâce aux WEB API.

 

Informatique UBIQUITAIRE ou AMBIANTE

Comme j’en avais parlé dans un précédent article (il y a presque 3 ans, jour pour jour voir article) l’informatique UBIQUITAIRE continue de s’installer.  Tout sera connectés et on s’en rendra même plus compte; Pour nos enfants et surtout petit enfants cela sera la banalité. Déjà on est étonné de voir nos bébés (de 2 ans) utiliser les tablettes et nos pré-ados et ados  utiliser les téléphones en quasi. permanence et ainsi créer des relations virtuelles alors qu’1 mètre les sépare.

Malgré tout il y a encore du travail! J’étais il y a quelques temps chez un client chez qui mon téléphone ne captait pas et il a eu de grandes difficultés à se connecter à Internet. Donc je fais un CRI d’appel à nos politiques! Préoccupez vous des infrastructures physiques des réseaux numériques  pour tout le monde et pas seulement les amis de vos amis. Tout le monde veut être connectés pour améliorer son quotidien. Paradoxalement les Grandes villes comme Paris ont des débits individuellement plus bas que certains d’entre nous dans des villes moyennes de 25000 habitants. Donc ne vous endormez pas sur vos lauriers car si vos électeurs sont connectés cela sera plus simple et efficace pour vous de communiquer avec eux  c’est utilise à TOUT le monde.

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partly powered by CleverPlugins.com